RFI Au Sénégal, 7,3 millions de personnes étaient attendues aux urnes, ce 24 mars 2024, pour départager les 17 candidats toujours en lice pour succéder à Macky Sall, qui dirige le pays depuis 2012. Initialement prévue le 25 février, cette présidentielle a été reportée à l’issue d’une crise politique majeure. Ce dimanche de vote s’est déroulé dans le calme. Les résultats officiels globaux provisoires sont désormais attendus au plus tard le vendredi 29 mars.

Publié le : 24/03/2024 – 08:01Modifié le : 24/03/2024 – 12:46

Des responsables d'un bureau de vote comptant les bulletins de vote dans un bureau de Ziguinchor le 24 mars 2024, lors de la présidentielle sénégalaise.
Des responsables d’un bureau de vote comptant les bulletins de vote dans un bureau de Ziguinchor le 24 mars 2024, lors de la présidentielle sénégalaise. AFP – MUHAMADOU BITTAYE

CE QU’IL FAUT RETENIR

► Au Sénégal, pays de 18 millions d’habitants, près de 7,3 millions étaient appelés à participer au premier tour de l’élection présidentielle 2024, ce dimanche, entre 8h et 18h, heure universelle et locale. Un scrutin pour élire le cinquième président sénégalais, après Léopold Sédar Senghor (1960-1980), Abdou Diouf (1981-2000), Abdoulaye Wade (2000-2012) et Macky Sall (2012-2024).

► Ils sont 17 à avoir maintenu leur candidature pour succéder à Macky Sall : Amadou Ba, Boubacar Camara, Aliou Mamadou Dia, Mamadou Lamine Diallo, El Hadji Mamadou Diao, Mahammed Boun Abdallah Dionne, Déthié Fall, Papa Djibril Fall, Bassirou Diomaye Faye, El Hadji Malick Gakou, Serigne Mboup, Daouda Ndiaye, Aly Ngouille Ndiaye, Anta Babacar Ngom, Khalifa Sall, Thierno Alassane Sall, Idrissa Seck.

► 16 440 bureaux de vote devaient ouvrir ce 24 mars, dont 807 à l’étranger. Les résultats provisoires de ce premier tour doivent être publiés au plus tard le vendredi 29 mars. En cas de second tour, celui-ci sera organisé le deuxième dimanche suivant la proclamation par le Conseil constitutionnel des résultats définitifs du premier tour.

► La présidence de Macky Sall s’achève le 2 avril. Le 3 février dernier, le chef de l’État sortant avait annoncé le report de cette élection initialement prévue le 25 février. Scrutin que l’Assemblée nationale avait ensuite fixé au 15 décembre. Date rejetée par le Conseil constitutionnel. À l’issue d’un dialogue national boycotté par la plupart des candidats, le 2 juin avait été proposé. Date là aussi rejetée par le Conseil constitutionnel.


Les horaires sont donnés en temps universel (TU, soit heure de Paris -1), cliquez ici pour rafraîchir.

00h20 : Le clan d’Amadou Ba appelle à attendre les résultats officiels

« Nous nous félicitons de l’excellente organisation du scrutin », se réjouit le camp du candidat Amadou Ba dans un communiqué, appelant à la retenue et demandant à tous les candidats de « respecter les prérogatives des différentes institutions chargées du recensement et de la proclamation des résultats ». De plus, il se dit « certain d’être, dans le pire des cas, dans un couple de second tour ». « Nous appelons donc tous les Sénégalais à rester calmes, en attendant les résultats officiels qui ne sauraient tarder », écrit-il.

00h14 : Le COSCE se réjouit du « bon déroulement » du scrutin

Dans un communiqué, le Collectif des organisations de la société civile pour les élections constate « dans l’ensemble un bon déroulement du scrutin ». Il note toutefois quelques disfonctionnements, mais « pas de nature à remettre en cause la crédibilité du scrutin ». Et d’ajouter : « Il convient également de saluer les organes de gestion des élections pour la bonne organisation du scrutin ». Enfin, il « exhorte (…) à faire preuve de retenue en attendant la publication des résultats par les instances habilitées ».

23h00 : Quatre candidats adressent leurs félicitations à Bassirou Diomaye Faye

Alors que les résultats officiels et définitifs du premier tour de cette présidentielle au Sénégal ne sont pas encore publiés, quatre candidats ont pris l’initiative, ce dimanche soir, de féliciter Bassirou Diomaye Faye. « Félicitations à Monsieur Bassirou Diomaye Faye pour sa victoire incontestable », écrit même sur X la seule femme candidate, Anta Babacar Ngom, laissant entendre qu’il pourrait ne pas y avoir de second tour. Déthié Fall a félicité M. Faye « pour sa belle victoire manifestement acquise au vu des tendances très fortes qui se dégagent ». Papa Djibril Fall et Mamadou Lamine Diallo l’ont également félicité.

22h30 : Les opérations de dépouillement sont finies, les résultats en attente

Au Sénégal, les dépouillements dans les bureaux de vote sont terminés. Et s’il n’y a pas encore de résultats globaux officiels, il y a ceux des bureaux de vote, souligne notre correspondante à Dakar, Léa-Lisa Westerhoff.

Depuis 19h, heure locale et la fin du dépouillement, tous les médias sénégalais donnent des résultats bruts : les radios et télévisions sont en émissions spéciales. En wolof et en français, les reporters sur le terrain dans toutes les villes du pays égrènent des résultats bureau de vote par bureau de vote. Et, à Dakar, certains font déjà la fête, persuadés que leur candidat est en tête.

À Ziguinchor, fief de l’opposant Ousmane Sonko, ses partisans croient dur comme fer à la victoire, même si on ne dispose pas pour l’heure de résultats provisoires officiels. Chants, klaxons, vuvuzelas résonnent ainsi dans plusieurs quartiers de cette ville, souligne notre envoyée spéciale Charlotte Idrac. Et cela a commencé dès le début de la soirée, dès l’affichage des premiers PV à l’extérieur des bureaux de vote : des groupes dansent au bord des routes, les motos pétaradent, « on jubile ». « Cette nuit, on ne dort pas », disent des partisans de Bassirou Diomaye Faye et d’Ousmane Sonko, plus que confiants pour les résultats dans la commune et dans région, en attendant bien sûr des chiffres provisoires officiels au niveau local et national.

Ce dimanche, les Sénégalais ont voté dans le calme et sans incident majeur. Des sénégalais heureux de pouvoir exercer leur droit de vote, après ces dernières semaines d’incertitude. Dans presque tout le pays, les bureaux de vote ont ouvert et fermé à l’heure.

Le taux de participation reste à confirmer. Pas sûr que le Sénégal fasse mieux que les 66% de participation en 2019.

Seule ombre au tableau : seuls les principaux candidats ont déployé leurs mandataires dans les bureaux de vote pour surveiller le scrutin et récupérer les procès-verbaux des résultats.

Des procès-verbaux qui sont désormais compilés dans les commissions départementales de recensement des votes. Ces résultats départementaux seront publiés dès lundi ou mardi, avant une compilation finale à Dakar et une publication de résultats globaux provisoires au plus tard vendredi.

By Albert C. Diop

HBodiel