Ouverture des Journées de concertation de l'opposition pour une candidature unique

Le Calame – Le centre de conférences africain de Nouakchott a abrité, ce samedi 31 mars l’ouverture de deux journées de réflexion autour de la candidature unique au sein de l’opposition.

Initiée par la coalition vivre ensemble (CVE), ces journées ont pour objectif de trouver, au sein de l’opposition, un candidat unique pour la prochaine présidentielle. Elles sont l’aboutissement d’une série de contacts entrepris auprès des acteurs et mouvements politiques, de la société civile et des personnalités indépendantes…

Elles interviennent enfin dans le contexte marqué par les préparatifs de la prochaine présidentielle et après que certains candidats ont déjà été investis par leurs partis ou coalition et que d’autres ont tout simplement dévoilé leurs intentions.

La rencontre de ce samedi a rassemblé près d’une trentaine de formations politiques et des organisations de la société civile : Tawassoul, RAG, FPC, AJD/MR, des dissidents d’APP, AFCD, SPD, IRA, OLAN, Kafana, Dekalem, FCD, En avant la Mauritanie, TPMN, EMD, l’institution de l’opposition démocratique et CVE.

Dans un discours prononcé à l’occasion, le modérateur de la rencontre, Ball Mamoudou Jafaar a remercié, au nom du président de la CVE, Bâ Mamadou Moustapha, tous les participants pour avoir accepté, en ce mois béni du Ramadan de répondre à l’invitation de la CVE.

Il a ensuite insisté sur l’importance de la rencontre: « Nous sommes à la porte de l’alternance au terme des décennies de règne d’une majorité, incapable de construire une nation unie et solidaire, une nation apte à relever les défis de sous-développement, une école de qualité pour tous…mais également face à une opposition incapable de s’entendre autour de l’essentiel. »

Devant cette situation, il lance un appel à toutes les forces démocratiques et patriotiques à unir leurs forces afin d’imposer une alternance, à défaut secouer le mammouth. « C’est une urgence et une exigence à la fois », dira-t-il.

M. Ball a remercié vivement le président de la CVE, Bâ Mamadou Moustapha et Aboubacrine Souleymane Bâ pour les efforts inlassables qu’ils ont déployés pour la tenue de ces journées.

Après s’être accordés sur les modalités de travail des deux jours de concertations, les participants vont débattre différents points : Charte de l’opposition, Programme Commun de l’opposition, les questions prioritaires, critères de représentativité, choix du Candidat…C’est un travail délicat sur lequel nous y reviendrons.

By Albert C. Diop

HBodiel