Lequotidien

345

De la prison au Palais. Ces mots pourraient résumer le parcours de Bassirou Diomaye Faye dont le grand-père avait connu la prison pour avoir combattu l’injustice. C’est le père du nouveau chef de l’Etat, Samba Faye, qui en parle.   

Par Amadou MBODJI – Devenu 5ème président de la République du Sénégal, Bassirou Diomaye Faye partage le même destin que son grand-père. A l’image de ce dernier, le candidat de la Coalition «Diomaye Président» a fait l’objet d’une arrestation. Interrogé sur l’arrestation de son fils, M. Samba Faye, vieil homme de 84 ans, plonge dans ses souvenirs. Il a tenu à souligner, écrit Senego,  que «le grand-père de Diomaye, c’est-à-dire son père, était un homme qui luttait contre l’injustice. Cela lui avait valu (7) sept mois d’emprisonnement à son retour de la Première Guerre mondiale».  Si l’arrestation de son fils a été comme du pain béni pour lui avoir ouvert les portes du Palais présidentiel, il n’en demeure pas moins que cela a été durement vécu par sa famille.

«L’emprisonnement de Diomaye a été une période très difficile, mais comme il a fréquenté l’école, il sait que tout peut arriver en politique. Son grand-père a fait sept mois de prison à Podor pour lutter contre l’injustice, notamment lors de la construction d’une école à Ndiaganiao, après son retour de la Première Guerre mondiale (1914-1918)», a-t-il déclaré lors d’un entretien avec nos confrères de Rewmi Net. Il indique également que c’est pour cette raison que l’actuel lycée de Ndiaganiao porte le nom de son grand-père.

De même, Samba Faye informe qu’il a lui-même été emprisonné, un jour à Thiès, dans le cadre de la massification du Parti socialiste dont il gérait la sous-section à Ndiaganiao. Bassirou Diomaye Faye est devenu candidat grâce à Ousmane Sonko, qui a jeté son dévolu sur lui après avoir vu sa candidature invalidée par le Conseil constitutionnel. En prison ensemble, les deux compères en sont ressortis pour dérouler leur campagne électorale, qui leur a valu de remporter la Présidentielle. Reçu par le Président Macky Sall avant-hier en même temps que Ousmane Sonko, le Président élu, Bassirou Diomaye Faye, prend fonction le 2 avril prochain, qui marque la fin du mandat du Président Macky Sall.
ambodji@lequotidien.sn

By Albert C. Diop

HBodiel